La signification du nom d’Allah Al-Ghani

La signification du nom d'Allah Al-Ghani

Le messager d’Allah ﷺ nous a enseigné de nombreuses notions qui ont pour but de nous rapprocher d’Allah. Cet article représente pour l’occasion de vous faire découvrir le sens du mot Al-Ghani. En tant que musulman, vous savez sans aucun doute qu’il fait partie des 99 noms d’Allah. Quiconque les apprend et les retient par cœur entrera au paradis.

La présence du Nom Al-Ghani dans le Coran et la Sounnah

On observe ce nom dans 18 passages du Coran. Allah, exalté soit-Il, est Al-Ghani. Dans les principales traductions du Coran en français, il s’agit de Celui qui se suffit à Lui-même. Par Ses plus beaux Noms et Ses attributs parfaits, il détient le commandement et demeure indépendant de la création.

Quant à nous, nous dépendons de Lui et nous L’invoquons au quotidien afin qu’Il fasse preuve de miséricorde à notre égard.

Il détient également des Noms et Attributs parfaits, dépourvus de manquements. Personne parmi nous ne peut se soustraire à Lui.

C’est Lui qui attribue la subsistance, qui a créé les cieux et la terre. Retenez également que notre adoration envers Lui n’atténue en rien Sa condition. Elle a surtout pour but de nous permettre de nous rapprocher de Lui et d’obtenir Son agrément.

Le fait de Lui désobéir et de commettre des péchés n’a également aucune influence sur Lui. Allah, Al-Ghani se suffit à Lui-même. Il est Le premier et Le dernier. Nos exactions n’ont donc aucun impact sur Lui.

Dans un hadith qudsi, Allah déclare que si les premiers et les derniers parmi nous étaient aussi pieux que le cœur le plus pur d’entre nous, cela n’ajouterait rien à Son royaume, et inversement. On ne peut également pas lui causer de préjudice ou lui apporter un bienfait.

Al-Ghani : la perfection de Son auto-suffisance

Allah a certes rendu légiféré le fait de verser l’aumône, de venir en aide à son prochain. Les bienfaisants qui œuvrent dans Son sentier convoitent Son approbation et Sa récompense ultime. Mais leurs actes ne lui apportent rien. Tout comme l’avarice des avares n’a aucune incidence sur Lui.

Et parmi la perfection de Ses Noms et Attributs, il y a le fait de repousser tous les manquements et tout élément comportant un défaut, une faiblesse…

Les gens de science ont notamment attribué cette définition à une des invocations qu’on prononce au quotidien : Soubhanallah. En effet, certains traduisent ce dhikr par “glorifié soit Allah“. Mais en réalité, elle revêt un sens bien plus profond. Elle met en évidence la perfection d’Allah, tout comme Son nom Al-Ghani qui souligne également Sa grandeur.

Quant à celui qui Lui attribue une imperfection, il lui attribue une chose qui va à l’encontre de Son auto-suffisance. Ce point essentiel permet aussi de nous différencier d’Allah Le Très Grand. En effet, nous sommes dotés de nombreux défauts et faiblesses. Et chaque fils d’Adam commet des péchés.

Le shirk va à l’encontre de la perfection d’Allah

Parmi les choses qui justifient Sa perfection, il y a le rejet catégorique de tout associé. Ce point essentiel de notre aqida permet notamment de distinguer les croyants des mécréants.

D’un côté, on retrouve les monothéistes et de l’autre, les adeptes du shirk et les athées.

Al-Ghani fait aussi référence à Sa richesse. Il détient les cieux et la terre entre Ses mains, ainsi que l’univers. De plus, Il exhorte Ses serviteurs au quotidien de l’invoquer et Lui d’exaucer leurs douas.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.