Matn (Moutoun)

11 résultats affichés

5 avis
2,00 
3 avis
1,00 
4 avis
2,00 
1 avis
24,50 
1 avis
2,00 
1 avis
1,50 
1 avis
2,00 6,00 
Ce produit a plusieurs variations. Les options peuvent être choisies sur la page du produit
1 avis
1,50 

Matnmutunmoutoun…des termes qui reviennent très souvent dans les discussions engagées par les étudiants en science.

De quoi s’agit-il ? Découvrons cet article ensemble. La curiosité du musulman est attisée lorsqu’il s’agit d’évoquer un sujet relatif à la science religieuse.

Si c’est votre cas, sachez que cela démontre l’amour qu’éprouve Allah à votre égard.

Matn et mutun : de quoi ça parle ?

En arabe, un mot peut avoir plusieurs significations. Certains peuvent même parfois dépasser la dizaine de sens différents. D’un point de vue phonétique, l’orthographe peut également varier.

Dans notre cas de figure, mutun peut aussi s’écrira moutoun. Quant au mot matn, il représente le singulier du mot en question.

Dans la terminologie du hadith, le mot matn a une signification bien particulière. En effet, dans le recueil de ahadiths, on retrouve une quantité importante de récits. Premièrement, les auteurs mentionnent le sanad, ou la chaîne de transmission.

Puis, ils mentionnent le récit, prononcé par le messager d’Allah ﷺ ou un de ses compagnons… Ce récit-là, on l’appelle matn. On dira donc au pluriel “moutoun”.

Les 40 hadiths An Nawawi regroupent plusieurs significations de ce terme arabe. En effet, ce livre comporte, si on reprend la notion évoquée plus haut, 42 mutun, puisque ce recueil contient en réalité 42 hadiths.

Mais il faut également savoir que le matn représente un texte court à mémoriser.

Le matn : un outil qui accompagne l’étudiant en science

Les étudiants en science, aussi appelés tulab al ilm, se servent au quotidien de ces petits fascicules. Généralement, on les mémorise car ils contiennent des preuves tirées du Coran et de la Sounnah relatives à des questions d’ordre religieux.

Certains proposent plusieurs mutun dans un seul ouvrage. Une de nos versions proposent Les Annulatifs de l’islam Les Quatre Règles / Les Six Fondements & les trois fondements dans un seul petit livre.

Ces trois épîtres traitent de la aqida. Le débutant s’attèle à les mémoriser car on y trouve les bases de l’islam.

Si vous avez un jour l’occasion de visiter une des plus prestigieuses écoles musulmanes au monde telles que l’université islamique de Médine, vous croiserez de nombreux étudiants en science qui se servent des moutoun. Ce livre comporte des textes à mémoriser.

Néanmoins, étudier l’islam ne se limite pas à cela. En effet, ces notions doivent être assimilées et maîtrisées, d’où l’intérêt de se rendre chez les savants.

Nul ne peut se soustraire au fait d’apprendre sa religion. D’ailleurs, dans le Coran, Allah évoque le fait que celui qui sait et celui qui ne sait pas ne sont pas égaux.

Celui qui a fait l’effort d’apprendre son dine et de le mettre en pratique occupe un haut rang auprès d’Allah. Là encore, l’intention prévaut sur tout le reste.

L’intention dans le fait d’apprendre

Dans un hadith, le messager d’Allah ﷺ a décrit la première personne qu’on jettera dans le feu de l’enfer. Il s’agit en l’occurrence de quelqu’un qui a appris sa science.

Néanmoins, il a fourni cet effort dans l’espoir qu’on dise de lui “savant”. Ce récit prophétique rejoint en quelque sorte celui dans lequel le prophète nous met en garde contre l’ostentation.

Le matn ou les mutun nous enseignent ces notions, toutes relatives au Tawhid.