Livres sur les invocations du soir

8 résultats affichés

12 avis
2,50 
Ce produit a plusieurs variations. Les options peuvent être choisies sur la page du produit
1 avis
3,00 
1 avis
4,00 
1 avis
4,00 

L’invocation est vitale au cœur du croyant. Certes, le musulman a incontestablement besoin de l’invocation à chaque instant. En l’occurrence nous allons nous pencher sur l’importance de ces paroles. Et précisément les invocations du soir. Ainsi, en quoi elle reflète un caractère indispensable ? Quel est le mérite des invocations du soir ? Ou encore quelles formulations doit-on prononcer ? Et à quel moment qui plus est ? On aborde tout de suite le sujet.

Rappel sur l’importance des invocations

On débute cet article par un rappel. Car nous savons qu’à chacun de nous il profite. Lorsque l’on dit que l’invocation est d’une importance vitale.

Ce n’est pas peu dire c’est assurément réaliste. Pour un cœur sain et plus apaisé l’invocation, ainsi que l’évocation par la même occasion, est de mise pour tous les membres de notre belle communauté. L’invocation du soir, du matin et toutes celles qui sont légiférées, sont indispensables au croyant qui souhaite obtenir un bien qui lui servira dans ce bas monde ainsi que dans l’autre.

Tout comme, elles sont inévitables pour repousser un mal qui lui nuira dans ce monde et dans l’au-delà. En outre, avoir la possibilité d’invoquer et d’évoquer Allah subhanahu wa ta3la est assurément un très grand bienfait. Car celui à qui Allah donne la capacité de toujours l’invoquer, Allah lui aura alors ouvert une porte vers le paradis.

Assurément l’invocation tout comme l’évocation est vitale pour le cœur. Et ceci se confirme par la parole de l’Éminent Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyyah qui explique :

« L’évocation d’Allah est pour le cœur ce qu’est l’eau pour le poisson. Quel serait l’état du poisson si on le sortait de l’eau ?»

Ainsi il convient donc de prêter une grande intention. Et ne pas oublier de faire nos invocations. En l’occurrence à des moments précis tel que le matin et le soir. Pour une journée et une nuit, assurément bénies.

L’invocations du soir : quelles formulations ?

L’invocation du soir représente plusieurs paroles dont des versets du Noble Coran notamment. Nous en avons sélectionné quelques-unes qui renferment incontestablement de grand bienfait.

Premièrement, il convient de réciter Ayat Al kursy. En effet, prononcer le verset 255 de la seconde sourate du Noble Coran est fortement recommandé. Il proclame assurément la Puissance, la Grandeur, La Majesté ou encore l’Immense Perfection de l’Unique Roi de toute la Création.

Ainsi il faudra donc dire : « Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui n’a besoin de rien et dont toute chose dépend « al-Qayyûm ». Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la Terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Kursî (Piédestal) déborde les cieux et la Terre et leur garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, l’Immense. » (Sourate Al-Baqarah, verset 255)

Ensuite, la sounnah de notre noble prophète ﷺ nous enjoint à prononcer lors de l’invocation du soir, les trois dernières sourates du Noble Coran. En effet, les sourates protectrices An-Nâs et Al-Falaq ainsi que la sourate Al-Ikhlas. Celles-ci font partie des causes pour une nuit paisible sans qu’un mal ne touche le croyant.

Les autres invocations du soir à prononcer

Entre autres, le croyant peut tout aussi prononcer les invocations du soir suivantes :

  • “Ô Seigneur ! C’est par Toi que nous nous retrouvons au soir et c’est par Toi que nous nous retrouvons au matin. C’est par Toi que nous vivons et c’est par Toi que nous mourons et c’est vers Toi que se fera notre destinée.”
  •  “Au nom d’Allah, nul ne peut nuire en présence de Son nom sur terre et dans le ciel et Il est l’Audient, l’Omniscient.” Cette invocation du soir est à répéter trois fois selon les textes authentiques rapportés de la sounnah.
  • “Ô Seigneur ! Accorde-moi la santé (ou le salut). Ô Seigneur ! Accorde la santé à mon ouïe. Ô Seigneur ! Accorde la santé à ma vue. Il n’y a de divinité digne d’adoration en dehors de Toi. Ô Seigneur ! Je cherche protection auprès de Toi contre la mécréance, la pauvreté et je me mets sous Ta protection contre les tourments de la tombe. Il n’y a de divinité digne d’adoration en dehors de Toi.”  Cette invocation est à reciter 3 fois également. Toujours selon les textes authentiques rapportés de la sounnah.
  • “Ô le Vivant, Celui qui veille éternellement à la bonne marche de toute chose, j’implore secours auprès de Ta miséricorde. Améliore ma situation et ne me laisse pas à mon propre sort ne serait-ce le temps d’un clin d’œil.”

Il y encore de nombreuses invocations du soir que le croyant peut prononcer. Nous vous invitons à les découvrir et les apprendre tout aussi. Au sein des ouvrages spécifiques à celles-ci. Nous vous recommandons notamment Sahih Al Adhkar aux Éditions Tawbah. Une référence en ce qui concerne l’invocation et l’évocation en toutes circonstances. D’ailleurs l’invocation du soir se prononce à quel moment ?

A quel moment prononcer l’invocation du soir ? 

L’invocation du soir se prononce incontestablement en fin de journée. Et il y unanimité sur le fait que celle-ci se prononce dans l’intervalle de temps qui se situe entre la prière du ‘Asr et la prière d’Al-Maghrib. Il s’agit donc ici du temps imparti dit légiféré pour invoquer Le Tout Puissant Créateur de toute l’humanité.

Le petit conseil que nous pouvons vous donner est d’instaurer l’invocation du soir à un moment précis. De l’inclure dans votre routine pour être sûr de profiter pleinement de tous ses bénéfices. Et donc ne pas prendre le risque de l’oublier.

L’idéal est donc, une fois votre prière d’Al ‘Asr terminée, prenez le temps avant de vous relever, pour inclure vos formulations d’invocation du soir. Un instant de plus qui vous rapproche de votre Seigneur. Et pour un bienfait inestimable à votre cœur. Et ceci est confirmé par la parole de notre prophète ﷺ : « L’exemple de celui qui évoque son Seigneur et de celui qui ne L’évoque pas est comme l’exemple du vivant et du mort » (Rapporté par Al-Bukhari).

Les bienfaits et mérites de l’invocation du soir

En effet, comme vous vous en doutez, nombreux sont les mérites et bienfaits de l’invocation du soir. En l’occurrence, le prophète ﷺ a dit

« N’aimeriez-vous pas que je vous informe de la meilleure œuvre, celle qui est la plus pure auprès de votre Seigneur, celle qui élève le plus haut en degré, celle qui est meilleure pour vous que le don de votre or et de votre argent, meilleure pour vous que de confronter vos opposants au cours d’âpres combats ? « Mais oui ! Ô Messager d’Allah ﷺ », répondirent-ils. Il dit : « C’est l’évocation d’Allah »

Rapporté par At-Tirmidhi.

En outre, le croyant est sans cesse dans la recherche de la satisfaction de Son Seigneur. Et concernant l’invocation, Allah ta3la dit dans un hadith Qudsi :

« Je serai pour mon serviteur ce qu’il croira que Je dois être. Je serai avec lui chaque fois qu’il M’évoque : s’il M’évoque en lui-même, Je l’évoquerai en Moi-même ; s’il M’évoque dans une assemblée, Je l’évoquerai dans une assemblée bien meilleure encore ; s’il s’approche de Moi d’un empan, Je m’approcherai de lui d’une coudée. »

(Rapporté par Al-Bukhari).

La beauté de l’invocation réalisée dans les conditions 

Assurément, l’invocation suscite l’amour d’Allah ainsi que le rapprochement de Lui. L’invoquer nous permet de ressentir qu’Il nous observe et nous aide à maintenir la crainte permanente de Lui.

L’invocation nous aide sans nul doute au repentir et le retour vers Notre Seigneur.

En outre, elle nous aide à accomplir les actes d’obéissance et chasse le diable, l’humilie et l’avilit. L’invocation dissipe l’angoisse et la tristesse du cœur. Et la remplace en lui procurant la joie et le plaisir. Elle suscite donc la vie du cœur, la pureté et la vigueur.

Pour finir l’invocation est le remède aux maladies du cœur, est une preuve de foi et d’amour sincère envers Notre Créateur. A condition qu’elle soit faite avec sincérité et conviction profonde qui plus est.

Wa Allahuarlem. Qu’Allah nous compte parmi ceux qui l’invoque sans cesse et qui obtiendront sur son agrément le jour du jugement.