Al-Masjid An-Nabawi : la Mosquée du Prophète ﷺ dans l’histoire et le présent

Al-Masjid An-Nabawi | Mosquée du Prophète ﷺ

La mosquée du Prophète ﷺ Al-Masjid An-Nabawi est située à Médine, en Arabie Saoudite. C’est la deuxième plus grande mosquée au monde et elle a une importance historique et religieuse particulière pour les musulmans.

En effet, cette mosquée se trouve sur le site où le prophète Muhammad (Paix et Bénédictions Soient Sur Lui) lui-même aurait fondé avec ses compagnons sa première maison de prière.

Origines d’Al-Masjid An-Nabawi

En 622, le prophète Muhammad ﷺ quitta La Mecque pour Médine afin de fuir la persécution des idolâtres. Ce fut le début de l’Hégire et marqua un tournant majeur dans l’histoire de l’Islam. Pour instruire ses disciples dans leur nouvelle foi, le prophète ﷺ établit sa première mosquée en arrivant à Médine. Selon la tradition, il choisit cet emplacement en guidant Jibril vers la terre avec sa main en prononçant ces paroles : “Descends ici et demeure en paix.”

Afin de déterminer précisément où construire la mosquée, on raconte que le prophète Muhammed monta sur sa chamelle Qaswa et suivit son pas hésitant jusqu’à arriver à l’endroit où s’élève aujourd’hui Al-Masjid An-Nabawi. Les habitants locaux apportèrent leur aide sous forme de troncs et de brandons pour édifier les premiers murs.

L’évolution de la mosquée du Prophète ﷺ à travers les âges

Depuis sa création, Al-Masjid An-Nabawi a connu plusieurs expansions et changements qui reflètent l’importance croissante de cette ville sacrée aux yeux des musulmans du monde entier :

Premières expansions

Sous le règne du premier calife Abu Bakr As-Sidiq (632 – 634), la taille de la mosquée fut doublée. Le deuxième calife, Umar ibn al-Khattab (634 – 644), effectua lui aussi une extension importante en facilitant l’accès au site et en organisant l’espace intérieur pour permettre aux fidèles de prier dans un environnement propice à la recueillement.

Les Omeyyades : expansion et embellissement

Sous le règne du calife omeyyade Al-Walid Ier (705 – 715), une nouvelle expansion encore plus vaste que les précédentes vit le jour, quadruplant la superficie de la mosquée et ajoutant une grande cour entourée d’arcades ainsi que des minarets disposés aux quatre coins du périmètre.

Le règne abbasside et mineur de Fatimid

Au cours des siècles qui suivirent, il y eut quelques modifications mineures apportées par les différentes dynasties qui gouvernaient le monde islamique. Par exemple, durant le règne de la dynastie fatimide au 10ème siècle, des gravures furent ajoutées sur les murs afin d’embellir encore davantage le lieu de culte.

L’époque ottomane et son influence architecturale

Les Ottomans firent également leur marque sur Al-Masjid An-Nabawi. L’empereur ottoman Soliman le Magnifique (1494 – 1566) fit construire de nouvelles portes en marbre avec des arches finement sculptées, dans le style architectural de l’époque ottomane. D’autres embellissements furent apportés aux minarets, ainsi qu’un réaménagement et une modification des fontaines.

L’architecture d’Al-Masjid An-Nabawi aujourd’hui

De nos jours, Al-Masjid An-Nabawi est un véritable joyau architectural, doté d’une architecture éblouissante qui témoigne des différents styles ayant marqué les périodes successives depuis sa fondation par le prophète Muhammad :

  • Minarets : on compte actuellement sept minarets de différentes tailles et formes, reflétant à la fois les dons passés et les caractéristiques uniques du design islamique.
  • Galerie intérieure : la vaste galerie couverte, entourée d’arcades rehaussées de colonnes richement décorées, procure au fidèle un espace quasi sacré pour se recueillir, s’instruire et profiter de la présence divine.
  • Dôme : le dôme vert, sous lequel repose le prophète Muhammad (Paix et Bénédictions Soient Sur Lui) ainsi que les deux premiers califes, Abu Bakr As-Sidiq et Umar ibn al-Khattab, est emblématique de la mosquée et sert de repère visuel pour identifier instantanément ce lieu Saint.
  • Mots artistiques et sculptures : les mots arabes gravés sur les surfaces en marbre témoignent du savoir-faire exceptionnel des artisans de Médine. Qui ont su allier beauté et spiritualité à travers leurs œuvres reflétant la richesse du vocabulaire islamique.

Al-Masjid An-Nabawi dans le cœur des musulmans

Aujourd’hui encore, Al-Masjid An-Nabawi conserve une grande importance pour les musulmans du monde entier. Chaque année, lors du pèlerinage islamique annuel, des centaines de milliers de fidèles affluent vers Médine afin de participer aux rites sacrés ou simplement pour visiter cette ville si riche d’histoire et de signification religieuse.

Pour les trois quarts de l’humanité qui se réclament de l’Islam. La mosquée du Prophète ﷺ constitue un véritable symbole. Un point de convergence où chacun vient se rappeler l’héritage de paix, de prospérité et de tolérance que le fondateur de leur religion a légué à ses successeurs.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.