Fumer en islam : ce que dit la religion musulmane 

Fumer en islam

Un fléau qui touche bon nombre de croyants, il s’agit sans nul doute du tabac précisément. En effet, ce péché s’est répandu depuis de bien nombreuses années voire siècles, et persiste sans hésiter. Mais alors fumer en islam qu’est-ce que cela représente ? En clair, quel regard porte notre religion sur ce péché précisément ? On en parle ensemble dès maintenant.

Fumer en islam : le péché dans sa globalité 

Fumer en islam est un acte clairement apparaissant comme non envisageable aux vues de tous les préjudices que cela renferme et regroupe de façon globale.

Ceci conduit clairement celui qui fume à sa perte et certes Allah nous a interdit de nous tuer nous-même.

Le fait de fumer renferme, en premier, un préjudice au niveau santé mais aussi au niveau économique qui plus est.

En effet, l’achat de cigarettes ou toutes substances nécessaires pour fumer, sont sans aucun doute une cause de gaspillage d’argent sans hésiter. 

Les preuves du Coran et de la sounnah

Comme nous parlions de l’impact sur la santé du fait de fumer en islam, il convient de rappeler la traduction des sens rapprochée du verset 29 de la sourate An Nissa. Allah dit : “Ne vous tuez pas vous-mêmes, certainement Allah est très Miséricordieux envers vous.”

En outre, Allah ajoute dans la traduction des sens rapprochée du verset 195 de sourate Al Baqara : “Ne courrez pas de vos propres mains à votre perte.”

De plus, nombreux ahadiths rapportent l’interdiction du gaspillage. Ce qu’entraine le fait de fumer en islam. En effet, d’après ‘Amr Ibn Chou’ayb, qu’Allah l’agrée, notre Prophète bien aimé ﷺ a dit :

« Mangez, buvez et faites l’aumône sans qu’il n’y ai dans cela de l’orgueil ou du gaspillage car certes Allah aime voir l’effet de Son bienfait sur Ses serviteurs ».

(Hadith rapporté par Ibn Abi Dounia dans Kitab Ach Choukr n°51 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Amali Al Moutlaqa p 32).

Fumer en islam : Qu’en est-il alors du commerce ? 

Bien évidemment, le commerce de tout ce qui est en rapport avec le fait de fumer est somme toute illicite.

Aux vues du caractère interdit des cigarettes et tout ce qui s’en suit, il est logique qu’en faire un commerce n’est pas licite. L’argent tiré de ceci n’en serait pas non plus licite.

Allah le Très Haut nous dit dans la traduction des sens rapprochés du verset 157 de la sourate Al-A’raf : “ Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licite les bonnes choses, leur interdit les mauvaises. »

Ainsi le tabac, cette chose nuisible, ne peut être consommé ou vendu, au même titre que l’alcool

Préparons-nous au jour dernier dès maintenant 

C’est une vérité. Nous serons interrogés sur chaque acte effectué, y compris l’argent qu’Allah nous a confié. Mais dans Son Immense Bonté, Allah Exalté Soit-Il, nous invite sans tarder au repentir. Car il est Certes Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. 

Alors, ne perdons pas de temps puis libérons-nous de ces péchés. Et dirigeons tous nos êtres vers Allah L’unique, Le Parfait. 

1 avis
7,00 
3 avis
18,00 
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.