Les heures de prières en france

Paris
01/03/2024
Fajr
06:05
Dohr
13:03
Asr
16:00
Maghrib
18:35
Icha
20:01
Horaires de prières Paris mars 2024
Jour Fajr Dohr Asr Maghrib Icha
01 06:05 13:03 16:00 18:35 20:01
02 06:04 13:03 16:01 18:36 20:03
03 06:02 13:02 16:02 18:38 20:04
04 06:00 13:02 16:03 18:39 20:06
05 05:58 13:02 16:04 18:41 20:07
06 05:55 13:02 16:05 18:43 20:09
07 05:53 13:02 16:06 18:44 20:11
08 05:51 13:01 16:07 18:46 20:12
09 05:49 13:01 16:08 18:47 20:14
10 05:47 13:01 16:09 18:49 20:15
11 05:45 13:00 16:10 18:50 20:17
12 05:43 13:00 16:11 18:52 20:19
13 05:41 13:00 16:12 18:53 20:20
14 05:39 13:00 16:13 18:55 20:22
15 05:36 12:59 16:14 18:56 20:23
16 05:34 12:59 16:15 18:58 20:25
17 05:32 12:59 16:16 19:00 20:27
18 05:30 12:59 16:17 19:01 20:28
19 05:27 12:58 16:18 19:03 20:30
20 05:25 12:58 16:19 19:04 20:32
21 05:23 12:58 16:19 19:06 20:33
22 05:21 12:57 16:20 19:07 20:35
23 05:18 12:57 16:21 19:09 20:37
24 05:16 12:57 16:22 19:10 20:39
25 05:14 12:56 16:23 19:12 20:40
26 05:11 12:56 16:24 19:13 20:42
27 05:09 12:56 16:25 19:15 20:44
28 05:07 12:56 16:25 19:16 20:45
29 05:04 12:55 16:26 19:18 20:47
30 05:02 12:55 16:27 19:19 20:49
31 05:00 12:55 16:28 19:21 20:51

Allah, exalté soit-Il, a instauré des obligations qui incombent à chaque croyant dans sa religion. L’une des plus importantes étant la salât, celle-ci comporte certaines règles. En effet, pour s’acquitter de ce noble acte de dévotion, il faut se conformer à certaines conditions. Parmi elles, on retrouve l’heure de prière. Que doit-on savoir à propos de celle-ci ? Découvrons ensemble quelques éléments de réponse.

La nécessité de respecter l’heure de prière

La salât fait aussi bien allusion aux 5 prières obligatoires qu’aux prières surérogatoires. Dans plusieurs passages du Coran, Allah mentionne cette obligation religieuse. Et très souvent, Il l’associe au fait de s’acquitter de la zakat. Quant à la Sounnah, elle abrite également de nombreux récits qui mettent en exergue l’importance de la prière.

Toujours selon le messager d’Allah, que la paix et la bénédiction soient sur lui, elle représente un moyen de distinguer croyants et mécréants. A la lecture de ce hadith, certains savants ont émis l’avis selon lequel celui qui délaisse cet acte, même par paresse, a mécru.

Nul ne remet en doute l’importance de la prière en islam, en particulier dans les rangs des musulmans. Parti de ce constat, il faut savoir que cet acte d’adoration comporte des règles. Celles-ci doivent être remplies pour un accomplissement de cet acte tel qu’il se doit. En plus de l’heure de la prière, on recense huit autres conditions. S’ensuivent des piliers, des obligations et des Sounnan.

L’heure de prière n’est pas un choix

Par heure de prière, on entend le temps de prière. Le musulman a pour obligation d’accomplir cinq prières au quotidien. Pour s’en acquitter, il doit attendre l’entrée du temps de la prière en question. Ne pas respecter une des conditions de la salât la rend caduque. Les voici :

L’islam, la raison, le discernement, la purification (ablutions), couvrir sa nudité (awra), l’entrée du temps de prière, se tourner vers la qibla, à savoir la Kaaba qui se trouve à la Mecque et l’intention.

Bien connaître les heures de prière

Parce que la prière fait partie des actes qui accompagnent son quotidien, le musulman doit bien connaître les heures fixes de la prière. Effectivement, il doit être capable d’estimer l’entrée du temps de chaque salat. On dénombre cinq prières obligatoires qui comportent chacune son heure d’entrée et de sortie.

Concernant la prière du Fajr, son temps débute au lever de l’aube et s’achève lorsque se lève le soleil. Le Dhor, quant à lui, commence lorsque le soleil décline vers le couchant. Il se termine lorsque l’ombre des objets est égale à leur taille et correspond à l’entrée du temps du Asr. La troisième prière de la journée s’achève lors du coucher du soleil pour laisser place au Maghreb. Enfin, la disparition des lueurs rouges marque la fin de cette salât et correspond à l’heure de prière du isha.

A la lecture de ces détails, on peut se demander qui a fixé les heures de prière ? Allah, azzawajal. En effet, il a parachevé Sa religion. Le Noble Coran, ainsi que la Sounnah nous décrivent comment doit-on adorer Allah. Quant aux gens de science, ils ont pour rôle de nous enseigner le fiqh, un domaine essentiel pour parfaire ses œuvres de dévotion.

Malheureusement, la pollution lumineuse rend difficile l’observation des awqat. Les musulmans se réfèrent donc aux calendriers rendus disponibles dans les nombreuses organisations musulmanes. Certaines boutiques musulmanes proposent même une horloge dans laquelle est consignée l’heure de prière. Néanmoins, le musulman ne doit pas restreindre sa pratique de l’islam à ses différents outils. Il doit en effet apprendre l’islam, car Allah a rendu obligatoire l’apprentissage de la religion.

Une question de degré

Depuis quelques années, les gens se posent de nombreuses questions relatives à la salât. Comment choisir le bon degré ? Cette question-là, vous avez sûrement dû l’entendre au travers d’une discussion. Certains vous diront 12°, d’autres 15° voire 18°. Qu’évoquent ces chiffres ? Trouvent-ils un fondement dans le Coran et la Sounnah ? En réalité, ils représentent le degré qui sépare l’horizon du soleil. Or, on prend en compte ce critère dans la détermination de l’heure de prière.

Parce que cette question nécessite l’émission de fatwas contemporaines, on ne peut que vous orienter vers le fait d’interroger un savant. Vous ne trouverez pas de réponse dans les anciens livres de fiqh car cette question est propre à notre époque. En effet, les premières générations n’avaient pas recours au calendrier. Ils observaient l’heure de prière à l’œil nu.

L’évolution technologique et l’islam  

Les horaires de prière soulèvent bien des questions. Chaque année, durant la période du Ramadan, revient la question de l’heure de prière. Au temps du prophète Muhammad, cette divergence n’avait pas lieu d’exister. Les sahabas s’appuyaient uniquement sur une observation à l’œil nu, aussi bien pour déterminer les temps de la salât que le début ou la fin des mois.

Dorénavant, les prouesses technologiques nous entourent: calendriers, horloge adhan, outils astronomiques,…Certains musulmans revendiquent le fait de s’appuyer sur des méthodes de calcul. D’autres, plus rigoristes, considèrent qu’il faut se calquer sur les pratiques ancestrales. Et si finalement, la technologie ne rendait pas service au musulman concernant l’heure de prière ?

L’heure de prière facile d’accès

Aujourd’hui, presque tout le monde dispose d’un smartphone ou d’une tablette à la maison. Les différents systèmes d’exploitation comportent de nombreuses applications développées pour rendre les horaires de prière de plusieurs villes dans le monde accessibles à tous.

Les gens de la vieille école qui préfèrent la version papier à celle digitale, ils pourront toujours se procurer un calendrier. Rendu disponible dans les mosquées, il recense le temps de chaque prière pour une année complète.

La nécessité d’apprendre l’islam

Si jusque-là, vous ne connaissiez pas l’heure de prière, il est temps de se réformer. En effet, cela illustre un manque cruel de savoir. Le musulman doit s’approprier un bagage scientifique fondamental pour s’acquitter de ses obligations religieuses. Celui qui apprend l’islam et le met en pratique recevra les faveurs d’Allah. En effet, Allah a élevé le savant sur l’ignorant, à condition qu’il mette en application ce qu’il a acquis en matière de savoir.