Les mérites de l’invocation du tonnerre

invocation du tonnerre

En islam, l‘invocation tonnerre s’inscrit dans le cadre de la pratique spirituelle. Elle revêt une signification profonde au-delà du fait qu’il s’agit d’une Sounnah. Cette raison pousse notamment les croyants à lui accorder une certaine importance. Cette doua est associée à un phénomène naturel impressionnant, que beaucoup de monde perçoit comme un signe de la puissance divine. Prenez le temps de la découvrir et de l’apprendre à travers cet article.

L’invocation tonnerre : une expression qui revêt un sens spirituel

Dans la croyance islamique, on considère que l’ensemble de la création est soumis à la volonté d’Allah, y compris les phénomènes naturels tels que le tonnerre. Lorsque les musulmans l’entendent, ils se rappellent la grandeur de leur Créateur, ainsi que Sa souveraineté sur l’univers.

On ne trouve pas de trace de l’invocation tonnerre dans le Coran, mais plutôt dans la tradition prophétique.

Cependant, de nombreux versets coraniques font allusion à ce phénomène naturel. Dans le verset 13 de la sourate Ar-Rad, Allah a notamment déclaré que le tonnerre Le glorifie.

Dans le verset 24 de la sourate Ar-Rum, Il fait référence à l’éclair, ainsi qu’à l’eau qui descend du ciel. Autant de signes qui poussent le serviteur d’Allah à mener des réflexions sur la création.

Pour de nombreux musulmans, l’invocation tonnerre représente une occasion de renforcer le lien qui les unit à Allah. En réalité, chaque invocation légiférée par Allah ou par le prophète Muhammad ﷺ, incarne un véritable rappel. 

Les Signes d’Allah nous rappellent Sa grandeur, ainsi que la raison qui justifie notre présence sur Terre. De tels phénomènes naturels illustrent Sa puissance et nous incitent à nous repentir. Pour certains pris de peur durant le tonnerre, ce phénomène représente aussi un avant-goût de la fin des temps.

Apprendre l’invocation du tonnerre

Version arabe de la doua à prononcer en cas de tonnerre :

سُبْـحانَ الّذي يُسَبِّـحُ الـرَّعْدُ بِحَمْـدِهِ، وَالملائِكـةُ مِنْ خيـفَته

En prononçant cette invocation tonnerre, le fidèle glorifie Celui dont le tonnerre Le glorifie, ainsi que les anges. On retrouve la majeure partie de cette doua dans le verset de la sourate Ar-Ra’d mentionnée plus haut.

Version phonétique : Soubhanalladhî youssabbihou r-ra’du bihamdihi wal-mala ikatou min khîfatihi.

Dans de nombreuses cultures, on représente le tonnerre comme un signe de la colère du Divin. En islam, on l’interprète plutôt comme un signe de Sa puissance et de Sa majesté. En l’observant, les croyants admettent Sa souveraineté sur l’univers.

L’invocation tonnerre rejoint les actes rendus légiférés en islam. Toutefois, le musulman peut aussi invoquer Allah par d’autres formules. Il peut en effet dire “Soubhanallah” ou “Allahou Akbar“, deux expressions arabes aux mérites immenses.

La science et la religion

Pour de nombreux croyants, le tonnerre peut susciter des sentiments de crainte et d’humilité. Ceux-ci les encouragent notamment à réfléchir sur leur propre existence, ainsi que sur leur relation avec Allah.

Certes, la science profane a permis de démontrer les raisons qui provoquent certains phénomènes naturels. Cependant, le musulman accorde une prédominance à l’aspect spirituel sur lequel il forge ses convictions religieuses.

L’invocation du tonnerre permet donc de donner un sens spirituel à ce phénomène climatique provoqué avant tout par la volonté d’Allah.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.