L’invocation en sortant de la mosquée : Ses mérites

invocation en sortant de la mosquée

L’invocation en sortant de la mosquée est une pratique spirituelle profondément enracinée dans la tradition islamique. Elle rejoint les nombreuses douas enseignées par le messager d’Allah, que la paix et la bénédiction soient sur lui, à ses compagnons.

Puis, eux ont pris le soin de la sauvegarder et de la transmettre aux générations d’après. Découvrez la formule à prononcer au moment de sortir d’une mosquée.

Que doit-on dire comme invocation en sortant de la mosquée ?

Ce que recherche le fidèle en entrant dans une mosquée ne se trouve nulle part ailleurs. Si aujourd’hui, il incarne surtout un lieu de culte, autrefois, il réunissait les musulmans afin qu’il traite des divers sujets qui affectent la société.

Ce lieu conserve toutefois sa principale raison d’être, à savoir un endroit spécifique à l’adoration d’Allah. De ce fait, le fidèle doit adopter un bon comportement au moment de s’introduire dans un masjid.

Dans une mosquée, on retrouve des fidèles qui prient, récitent la parole d’Allah ou assistent à des assises religieuses. Le messager d’Allah ﷺ a enseigné à ses sahabas une invocation à prononcer en entrant à la mosquée.

Il leur a également transmis ce qu’il faut formuler comme invocation en sortant de la mosquée. Entre ces différentes étapes, le serviteur d’Allah multiplie les hassanates en accomplissant divers actes de dévotion.

بِسْمِ اللهِ وَ الصَّلاةُ وَالسَّلامُ عَلَى رَسُولِ اللهِ، اللهم إِنِّي أَسْأَلُكَ مِنْ فَضْلِكَ، اللهم اعْصِمْنِي مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيْمِ

version phonétique :

Bismillahi, wa salatou wa salamou ‘ala rassoulillahi. Allahoumma innî as alouka min fadlika. Allâhoumma ‘simnî mina shaytani rajîm.

Après avoir mentionné le nom d’Allah et prié sur le prophète ﷺ, le fidèle implore Allah de le préserver de Satan le maudit.

Invocation en sortant de la mosquée : un moyen de se prémunir contre le mal

L’islam met en évidence l’aspect spirituel de cet endroit et non pas le fait qu’il s’agisse d’une merveille architecturale. Les croyants s’y rendent uniquement dans le but de satisfaire Allah. Ils s’y rassemblent surtout pour célébrer les cinq prières quotidiennes rendues obligatoires en groupe. Puis lorsqu’ils terminent la salât, ils quittent le masjid.

L’invocation en sortant de la mosquée permet donc de rechercher la protection et la guidance d’Allah. En effet, le monde extérieur est souvent rempli de défis et de tentations.

Ainsi, le musulman cherche la protection d’Allah face au mal qu’il pourraît accomplir en dehors de ce lieu sacré.

Malgré le fait que le Coran ne mentionne pas de manière spécifique cette doua, il existe de nombreux versets qui soulignent l’importance de la prière et de la guidance divine.

Les croyants recherchent en effet cette guidée à travers la sourate Al Fatiha, prononcée dans chaque rak’at. Cette doua fait partie de la Sounnah et vous pourrez la consulter dans la citadelle du musulman.

Peu de mots, mais un sens spirituel profond

Certes, l’invocation en sortant de la mosquée ne tient que sur quelques mots. Ceci dit, elle revêt un sens profond.

Toutes les invocations détiennent une signification forte puisqu’elles contiennent le nom d’Allah. Elles jouent un rôle essentiel aux yeux des fidèles qui y voient un moyen d’entretenir le lien qui les unit à Allah.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.