Les mérites de jeûner le lundi et jeudi

jeûner le lundi et jeudi

Les cinq piliers de l’islam comportent la shahada, la prière, le versement de la zakat, le pèlerinage et…le jeûne du mois de Ramadan. Chacun de ces actes a été rendu obligatoire par Allah. Concernant le jeûne, il existe deux types : l’obligation et le surérogatoire. Et parmi les divers jeûnes surérogatoires, il y a le fait de jeûner le lundi et jeudi.

Jeûner le lundi et jeudi comporte des mérites

Ces deux jours de la semaine sont essentiels en raison du fait qu’il s’agit des jours durant lesquels sont présentées nos œuvres auprès d’Allah. Et il plaisait au messager d’Allah ﷺ de jeûner alors qu’on présente ses actes à son Seigneur. Jeûner le lundi et jeudi faisait partie des habitudes de l’envoyé d’Allah ﷺ. De nombreux hadiths viennent également corroborer l’argument visant à affirmer qu’il s’agit d’une Sounnah.

Le jeûne de ces deux jours présente donc un grand mérite. Il permet en effet au serviteur d’Allah d’œuvrer dans le bien durant le moment où Allah juge de ses actes. Le lundi incarne aussi le jour de la naissance du messager d’Allah, un jour essentiel pour les musulmans. Jeûner le lundi et jeudi fait partie des actes recommandés par le prophète Muhammad ﷺ qui a également mentionné d’autres moments de l’année propice au siyyam.

Jeûner le lundi et jeudi ou durant les jours blancs ?

En islam, il existe une autre forme de jeûne légiférée aussi importante que le jeûne de ces deux jours bénis. En effet, le messager d’Allah ﷺ a indiqué à ses compagnons un acte méritoire : le jeûne des trois jours dans un mois. Il a notamment déclaré à ce sujet qu’il équivaut à un jeûne de tout le temps.

Cheikh Salih Al Uthyamin, rahimahoullah, a déclaré licite le fait de jeûner au début, au milieu ou à la fin du mois. Il a également la possibilité de les disperser. Cependant, le meilleur jeûne consiste à jeûner les jours blancs qui ont lieu le 13, le 14 et le 15 de chaque mois. Bien évidemment, nous faisons référence au calendrier hégirien.

Tout de même, le fidèle peut choisir de jeûner trois jours séparés en ayant l’espoir d’obtenir la même récompense. Souvent, les musulmans ont l’opportunité de cumuler les mérites puisque jeûner le lundi et jeudi peut tomber durant les jours blancs.

Le jeûne surérogatoire diffère du jeûne du mois de Ramadan d’un point de vue juridique. En effet, certains jugements s’appliquent sur l’un et non pas sur l’autre. Le musulman est tenu de connaître les questions liées au jeûne et au Ramadan puisqu’il s’agit d’une obligation qui incombe à tous.

Le jeûne ne consiste pas uniquement à délaisser la boisson et la nourriture. Il s’agit plutôt d’une adoration légiférée à appliquer dans l’espoir d’atteindre l’agrément d’Allah.

Ne pas se contenter des obligations

Allah a instauré dans sa religion des actes obligatoires et d’autres recommandés. Jeuner le lundi et jeudi ne fait pas partie des adorations obligatoires. Cependant, le musulman doit multiplier les œuvres dans l’espoir de donner du volume à sa balance de hassanates. Il s’agit aussi d’un moyen de réduire la balance des péchés.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.