La famille d’Imran

La famille d’Imran

Nous consacrons ces quelques lignes à la troisième sourate de la Noble Parole d’Allah, il s’agit sans nul doute de la sourate Al Imran. Cette sublime et longue sourate renferme de précieux bienfaits et enseignements. Nous vous en parlons de façon concise juste ici. Zoom sur la Famille d’Imran dans ce qui suit.

La révélation de la sourate La famille d’Imran

La famille d’Imran est une sourate dite médinoise. En l’occurrence cela signifie que celle-ci a été révélée à Médine. Après que notre prophète bien aimé ﷺ ait émigré, ait réalisé la hijra en arabe, au départ de la Mecque vers Médine de façon précise.

Pour vous en dire un petit peu plus encore, le début de la sourate jusqu’au quatre-vingts troisièmes versets, a été révélé concernant la délégation de Najran venue à Médine en l’an neuf de l’hégire. Alors de quoi s’agit-il ?

Que signifie alors la délégation de Najran ?

En effet, pour comprendre le contexte de révélation voici quelques informations. Ici, donc, il s’agit d’un groupe de chrétiens de l’époque originaire de la ville de Najran. 

Najran est une ville d’Arabie saoudite située à l’extrême sud-ouest du pays, à la frontière avec le Yémen. Ce déplacement dont il s’agit, dans le cadre de la révélation de la Famille d’Imran, on le retrouve dans un hadith authentique rapporté de Muhamed Ibn Ishaq.

Il dit : Muhammed Ibn Ja’far Ibn Zoubeyr m’a informé que lorsqu’ils (les chrétiens de Najran) sont arrivés à Médine pour voir le Prophète ﷺ, ils sont rentrés dans la mosquée alors que le Prophète ﷺ priait le ‘asr. 

Ils portaient des habits de moines : des larges soutanes et des ridas (vêtement qui couvre le haut du corps).

Ceux qui les ont vu parmi les compagnons du Prophète ﷺ ont dit : Après eux, nous n’avons pas vu une délégation comme eux. Le moment de leur prière était venu et ils se sont levés pour prier dans la mosquée du Prophète ﷺ.

Le Prophète ﷺ a dit : « Laissez-les ». Ils ont prié en direction de l’est.

(Rapporté par Ibn Hicham dans sa Sira p 272 et par Ibn Jarir Tabari dans son Tefsir vol 6 p 152).

Les sujets abordés par Al Imran

Ainsi, aux vues de ce que nous venons de dire, nous comprenons que la Sourate Al Imran va s’adresser aussi bien aux Juifs qu’aux Chrétiens. 

Mais bien évidement pas seulement. Elle s’adresse tout autant aux croyants et compagnons du prophète Muhammad ﷺ notamment.

Sourate Al Imran, dans la continuité de la sourate Al Baqara, et à travers les récits notamment de Maryam ou de Issa, avertit les polythéistes de délaisser leurs croyances erronées.

Ainsi que leurs mauvais comportements associés. Ici, Allah insiste sur le fait que Muhammad ﷺ  invite au même chemin mais de façon véridique.

Donc sans ajout, ni retrait, ni modification de Sa Parole. Autrement dit à suivre la voie ferme de l’Unicité, tout comme les prophètes avant Muhammad ﷺ  l’ont fait et y ont invité toutes les communautés.

En parallèle, comme nous le disions, la famille d’Imran s’adresse aussi aux compagnons. Afin de leur rappeler l‘importance de la réforme des lois, des habitudes et de la croyance en prenant comme exemple l’erreur des Juifs et des Chrétiens. 

Ainsi, il est évident que la sourate famille d’Imran, aux vues de ce qu’elle aborde, constitue une suite de la sourate Al Baqara

Elles sont d’ailleurs désignées toutes deux comme des sourates lumineuses par notre prophète bien aimé. En outre, elles font partie des 7 grandes sourates qui ont de grands mérites.

Les mérites de la sourate La Famille d’Imran

Parmi les mérites de la sourate dont on vous parle ici, on retient un des plus sublimes. Qui touche inévitablement les cœurs et les esprits. 

En effet, il nous a été recommandé de lire cette sourate. Afin que celle-ci soit une bénédiction pour nous le jour du jugement dernier. Le hadith qui nous rapporte cette information est juste magnifique. Voici donc pour finir, ce hadith authentique rapporté par Muslim.

Abû Umâmah, qu’Allah l’agrée rapporte : « J’ai entendu le Messager d’Allah ﷺ dire : ” Lisez le Coran ! En effet, le Jour de la Résurrection, il viendra intercéder pour ses compagnons. Lisez (« Az-Zahrawayn ») les deux lumineuses, sourate : « La vache » et sourate : « La famille de ‘Imrân ».

En effet, le Jour de la Résurrection, elles viendront sous la forme de deux nuages, ou de deux ombres, ou comme deux rangs d’oiseaux étendant leurs ailes pour leurs détenteurs. 

Lisez la sourate : « La vache » car sa mémorisation est une bénédiction et son délaissement est une consternation. En outre, les sorciers [et leur sorcellerie] n’ont aucune emprise sur elle [car elle les réduit à l’impuissance]. »

Et Allah est plus Savant.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.