Les bienfaits de la myrte (Rayhane) en islam

bienfaits de la myrte en islam

Le myrte, connu sous le nom de “Rayhane” dans la langue arabe, est une plante aux multiples bienfaits mentionnée dans le Noble Coran. Véritable panacée naturelle, ses vertus médicinales et cosmétiques en font un ingrédient privilégié de la pharmacopée islamique traditionnelle. Ce qui nous amène à vous présenter les bienfaits du myrte en islam.

Les bienfaits du myrte en islam (Rayhane) : une plante citée dans le Coran

Le verset 12 de la sourate Ar-Rahman et le verset 89 de la sourate Al-Waqi’ah mentionnent explicitement Ar-Rayhane. Cette référence coranique témoigne de l’importance de cette plante aux yeux d’Allah et de Son messager ﷺ.

Les textes sacrés régissent notre pratique religieuse, mais pas que ! En effet, ils nous donnent des directives à mettre en application pour conserver notre bien-être physique et psychologique. Retrouvez d’ailleurs de nombreuses huiles et plantes médicinales bénéfiques pour la santé et mentionnées dans la médecine prophétique.

Les bienfaits du myrte en islam : un remède contre de nombreux maux

Selon les enseignements du prophète Muhammad, ses bienfaits sont multiples. Ses feuilles, fruits et huiles essentielles sont notamment réputées pour lutter contre les tumeurs, ulcères, fractures et infections diverses.

Le myrte soulage également la toux, l’hémoptysie et les saignements de nez. Ses propriétés apaisantes en font d’ailleurs un allié contre l’urticaire et l’érysipèle.

Au-delà de ses vertus médicinales, le myrte représente aussi un ingrédient cosmétique de choix pour prendre soin de sa chevelure.

Ses propriétés fortifiantes aident à lutter contre la chute de cheveux, les pellicules et les taches. Son utilisation est recommandée pour favoriser une pousse saine et vigoureuse.

Pour ces nombreuses raisons, nous recommandons son usage en tant que soin capillaire naturel.

Vous pouvez également vous en servir pour neutraliser les effets des piqûres de scorpions et des morsures d’araignées venimeuses.

Une aubaine précieuse pour les habitants des régions désertiques.

Utile lors du lavage mortuaire

Les bienfaits du myrte en islam ne s’arrêtent pas à l’aspect médical. En effet, les musulmans s’en servent aussi pour embaumer les corps des défunts avant leur inhumation, associé à du camphre.

On peut donc affirmer qu’en plus de ses vertus thérapeutiques, il revêt une dimension spirituelle en islam.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.