Les parents du Prophète Mohammed ﷺ

Les parents du Prophète Mohammed ﷺ

Et si le moment était venu de parler religion, et plus particulièrement du Sceau des Messagers et de sa famille quand dites vous ? Votre librairie souhaite mettre à l’ordre du jour Les parents du Prophète Mohammed ﷺ ! Prenez place, installez-vous convenablement et préparez-vous à en apprendre davantage sur le dernier guide qu’Allah nous a envoyé.

Les parents du Prophète Mohammed : on fait les présentations !

Les parents du Prophète Mohammed salla Allahou alayhi wa salam, étaient des figures importantes dans sa vie et dans l’histoire de l’Islam.

En effet, son père, Abdullah, était le fils d’Abdul-Muttalib, l’un des chefs de la tribu de Quraysh à La Mecque. Sa mère se nommait Amina, et elle était également une membre de cette tribu.

Les parents du Prophète Mohammed et leur décés !

Abdullah est décédé avant la naissance de Muhammad, laissant ainsi Amina seule pour élever leur fils. Par ailleurs, cette dernière est également décédée alors que Muhammad ﷺ n’avait que six ans, laissant l’enfant orphelin.

Cela a conduit Muhammad salla Allahou alayhi wa salam à être élevé par son grand-père paternel, Abdul-Muttalib, jusqu’à sa mort. Après cela, son oncle Abu Talib a pris soin de lui.

Malgré la mort prématurée de ses parents, Muhammad a toujours maintenu un profond respect et une grande affection pour eux. Il a été rapporté qu’il a visité leur tombe à plusieurs reprises et a pleuré en se rappelant leur perte.

Le Prophète a eu l’autorisation de rendre visite à sa mère !

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée) : Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a visité la tombe de sa mère.

Il a pleuré et a fait pleurer ceux qui étaient autour de lui puis a dit :

« J’ai demandé à mon Seigneur la permission de demander pardon pour elle mais Il ne me l’a pas accordé (*) et je Lui ai demandé la permission de visiter sa tombe et Il me l’a accordé.

Visitez les tombes, car certes, elles rappellent la mort ».

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°976)

(*) Ceci car elle est morte mécréante et les textes (voir le verset 113 de la sourate Tawba n°9) et le consensus des savants (voir Al Majmou’ de l’imam Nawawi vol 5 p 120) montrent que la demande de pardon en faveur des gens qui sont morts mécréants est interdite.

logo bloom librairie musulmane

Inscrivez-vous et recevez nos actualités & bons plans !

Rejoignez rapidement et gratuitement notre communauté et ne manquez plus nos actualités.

Vous êtes bien inscrit !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.