La signification du terme munafiq en islam

La signification du terme munafiq en islam

Venez découvrir ce qu’est le munafiq en Islam. Un bien vilain défaut mais surtout d’une grande dangerosité, religieusement. Afin de s’en prémunir, nous allons détailler quelles sont ses caractéristiques, ses catégories ainsi que leurs jugements religieux.

Munafiq en islam  : définition  

Le munafiq en islam c’est l’hypocrite. Dans la loi religieuse, l’hypocrisie est définie par le fait de manifester l’islam et le bien en apparence aux gens.

Alors, qu’intérieurement, la personne est le nid du mal et de la mécréance. Il s’agit donc, d’une dissimulation de la réalité. Allah – exalté soit-il – nous a mis en garde contre elle dans de nombreux versets du Noble Coran dont en voici certains  :

  •   إِنَّ الْمُنَافِقِينَ يُخَادِعُونَ اللَّهَ وَهُوَ خَادِعُهُمْ  

« Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie (contre eux-mêmes). » (Traduction des sens rapprochés du verset 142 de la sourate an Nisa, Les Femmes)

  • إِنَّ الْمُنَافِقِينَ هُمْ الْفَاسِقُونَ  

« En vérité, les hypocrites sont les pervers. » (Traduction des sens rapprochés du verset 67 de la sourate At Tawbah, le Repentir). 

Une question nous vient alors, si tout se passe dans le cœur, comment pouvons-nous les reconnaître  ?

Les traits distinctifs de l’hypocrite

Notre bien-aimé Prophète Mohammed ﷺ nous a informé de plusieurs caractéristiques du munafiq en islam. En effet, d’après Anas Ibn Malik, qu’Allah l’agrée, le Prophète a dit  : « Trois choses si elles sont chez une personne alors c’est un hypocrite même si il jeûne, prie, fait le hajj et la ‘omra et dit – Je suis certes musulman -  : lorsqu’il parle il ment, lorsqu’il promet il ne tient pas sa promesse et lorsqu’on lui confie un dépôt il trahit ». (Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2938).

Alors est-ce que celui qui possède ces traits – qu’Allah nous en préserve – sort pour autant de l’islam  ?

Deux catégories de munafiq en islam 

Nous pouvons distinguer deux types d’hypocrisie en islam. Premièrement, l’hypocrisie majeure. Son auteur manifeste l’islam et dissimule la mécréance. Cette forme d’hypocrisie fait sortir totalement de l’islam. Secondement, l’hypocrisie mineure qui est le fait d’accomplir un des actes des hypocrites tout en ayant la foi.

Dès lors, la personne réunit dans son cœur foi et hypocrisie.  Cependant, elle ne fait pas sortir de l’islam. Ainsi, on se demande très logiquement, que craint la personne munafiq en islam  ? 

Châtiments encourus par les hypocrites 

Une personne mourant sur l’hypocrisie majeure s’expose au châtiment de l’enfer. La preuve de cela est la Parole du Très-Haut  : 

 إِنَّ الْمُنَافِقِينَ فِي الدَّرْكِ الأَسْفَلِ مِنْ النَّارِ . « Les hypocrites seront, certes, au plus bas fond du Feu » (traduction rapproché des sens du verset 145 de la sourate An Nisa, Les femmes).

En outre, Allah dit :

يُخَادِعُونَ اللَّهَ وَالَّذِينَ آمَنُوا وَمَا يَخْدَعُونَ إِلاَّ أَنفُسَهُمْ وَمَا يَشْعُرُونَ

فِي قُلُوبِهِمْ مَرَضٌ فَزَادَهُمْ اللَّهُ مَرَضاً وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ بِمَا كَانُوا يَكْذِبُونَ

« Ils cherchent à tromper Allah et les croyants ; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte. Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti. » (Traduction des sens rapproché des versets 9 et 10 de sourate Al Baqara, La vache).

 Concernant le munafiq en islam, touché d’une hypocrisie mineure, son sort appartient à Allah. Il sera, ainsi, rétribué selon ses actes.

Comment se prémunir de l’hypocrisie  ?   

Tout d’abord, afin de ne pas devenir un munafiq en islam, on doit s’en remettre à Allah car certes, c’est Lui qui retourne les cœurs.

Cela se traduit par, en autres, l’invocation. Plusieurs nous ont été rapportées de prophètes et de pieux prédécesseurs.

Parmi elles, Allah a dit dans la sourate Yousouf, dans la traduction des sens rapprochés du verset 101, lorsqu’il a cité les invocations de Yousouf  : « Fais-moi mourir en musulman et fait moi rejoindre les pieux ».

D’après Mouslim Ibn Abi Bakra  : mon père disait après la prière  : « Ô Allah  ! Je te demande protection contre la mécréance, contre la pauvreté et contre le châtiment de la tombe » et ainsi je disais cela moi aussi. 

Alors mon père m’a dit  : Ô mon fils  ! De qui as-tu appris cela  ? J’ai dit  : de toi  ! Il a dit  : certes le Prophète ﷺ disait cela après la prière. 

(Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°1346 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Nasai).

Mais également, il est impératif que le musulman apprenne ce qui annule son islam afin de l’éviter. Et nous demandons à Allah de nous faire mourir croyants monothéistes.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.