À quel âge la prière devient obligatoire ?

À quel âge la prière devient obligatoire ?

Second pilier de l’islam et première œuvre sur laquelle nous seront questionné le jour du jugement dernier, la prière occupe une position centrale dans la vie du musulman. Mais à quel âge la prière devient obligatoire précisément ? C’est ce que nous allons détailler maintenant.

À quel âge la prière devient obligatoire : son ordonnance 

L’âge d’invitation et plus précisément d’ordonnance de la prière est de 7 ans. A cet âge, l’enfant, fille comme garçon doit être appelé à prier. Cela est le devoir de ses parents.

Toutefois, s’il refuse il ne sera aucunement pécheur car la prière ne lui est pas encore obligatoire. Il s’agit là d’une phase d’apprentissage concrète de la prière (par la pratique) s’étalant des 7 ans aux 10 ans de l’enfant.

Parmi les preuves de cela : d’après ‘Amr Ibn Chou’ayb, d’après son père, d’après son grand-père (qu’Allah l’agrée), le prophète ﷺ dit : 

« Ordonnez la prière à vos enfants lorsqu’ils ont 7 ans et frappez les pour elle à 10 ans et séparez les dans les lits ». 

(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°495 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud).

Mais alors, à quel âge intervient l’obligation ? 

La prière devient obligatoire pour tous, garçons comme filles à la puberté. Avant cela, il n’est question que d’habituer l’enfant. L’âge de la puberté différant d’un individu à l’autre, l’obligation de la prière sera alors effective dès l’observation des premiers signes de la puberté. Et aura lieu au plus tard aux 15 ans de l’enfant.

Cheikh Soulayman Rouhayli, qu’Allah le préserve, nous dit à ce sujet : « Lorsqu’il atteint dix ans, la prière n’est toujours pas obligatoire pour lui et il n’a pas de péché s’il ne prie pas. Malgré cela, il est obligatoire de le taper s’il a dix ans et qu’il ne prie pas afin qu’il soit prêt pour la prière lorsqu’il sera pubère. » 

Cet appel doit néanmoins se produire dans un cadre propice à la réalisation du but escompté.

À quel âge la prière devient obligatoire ? La patience est de mise

L’apprentissage et l’ordonnance de la prière demande aux éducateurs de se doter d’une grande patienceUne qualité élogiée par notre prophète ﷺ. En effet, d’après Abou Houreira, qu’Allah l’agrée, le prophète ﷺ a dit : « Allah n’a pas accordé à un serviteur une chose qui est meilleure pour lui et plus large que la patience ». (Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3396). Toutefois, la patience ne se suffit pas à elle-même.

At-Tawwakoul, la clé de la réussite

Quand bien même, de nombreux efforts sont engagés par les éducateurs dans cette affaire qu’est la prière. Il ne faut point oublier que Seul Allah est le Guide Suprême. Et que le résultat n’émane que de Lui -Exalté soit-Il-. Ainsi, l’attachement au Seigneur et les invocations seront indispensables aux parents. Afin qu’Allah le Très Haut guide leur progéniture vers le chemin de la félicité. Et ce, en tout temps.

Allah a dit, dans la traduction rapprochée des sens du verset 3 de la sourate At Talaq : « Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. »

En définitive, si certes, l’âge auquel la prière devient obligatoire est atteint lors de la puberté. La concrétisation de cette obligation, elle, ne peut avoir lieu sans nombre de causes préalables. 

Ainsi, le musulman doit s’efforcer de préparer son enfant, dès le plus jeune âge, à cette grandiose adoration.

15 avis
3,90 
5 avis
3,90 
2 avis
18,00 
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.