Zoom sur le terme Al Jahiliya

Zoom sur le terme Al Jahiliya

Un mot que vous avez sûrement déjà entendu  : « jahiliya », mais que signifie-t-il, qu’implique-t-il et quelles sont ses conséquences. Définition du terme, contexte et superposition avec nos jours, voici ce que nous allons découvrir ensemble dans cet article. Zoom. 

Al Jahiliya précisément c’est quoi ? 

Dans le Noble Coran, Al Jahiliya désigne précisément la période antéislamique, c’est-à-dire avant la révélation du Noble Coran. Une époque qui se caractérise par le polythéisme, qu’Allah le Très Haut nous en préserve. Mais étymologiquement alors, que signifie-t-elle  ?

الجاهلية Al Jahiliya, en arabe, provient du mot جهل Jahl qui signifie précisément le terme ignorance. Alors, cette ignorance que renferme-t-elle exactement ?

Al Jahiliya à l’époque de notre prophète 

Le dernier prophète et messager d’Allah, Mohammed ﷺ vécu à une époque où le polythéisme était assurément fort présent. Son peuple, les Quraych reconnaissaient, certes, Allah comme Seigneur, garant de toute chose mais croyaient également en plusieurs divinités. Et consacraient des rites et adorations à celles-ci.

Après l’avènement de l’islam, il a été appelé Jahiliya toute chose provenant de la période antéislamique et non-conformes à la révélation faite au prophète ﷺ par l’ange Djibril.

Ainsi, cela incluait, évidemment, l’adoration d’autres qu’Allah. Mais aussi beaucoup de pratiques culturelles telles que le meurtre des nouveau-nés filles ou encore un grand nombre de comportements et d’attitudes détestables auprès d’Allah Le Trés haut, l’Unique. 

Hormis dans un contexte historique faisant référence aux débuts de la religion islamique, nous pouvons, encore aujourd’hui, entendre ce terme autour de nous.

Mais alors qu’appelons-nous par Al Jahiliya à notre époque ?

Al Jahiliya à notre époque  ? À quoi faisons-nous référence  ? 

L’expansion de l’islam ne cessant de s’étendre à travers les siècles et décennies, il n’est pas rare d’entendre un musulman parler du temps de sa Jahiliya.

Nous sommes pourtant loin de l’époque du prophète ﷺ alors comment pourrait-on dire que nous avons vécu à la période antéislamique.

Tout simplement, car Al Jahiliya indique aussi l’avant-islam d’une personne, c’est-à-dire avant sa reconversion. 

Comme nous l’avons vu, Al Jahiliya provient du mot ignorance. Ainsi toute personne ayant vécu une partie de sa vie non-musulmane a vécu, un tant soit peu, dans l’ignorance.

Mais l’ignorance à propos de quoi au juste  ? De la vérité, du Coran, de la seule unique voie droite menant à la Demeure de la félicité  : al Jannah  ! 

En effet, en embrassant l’islam, ce ne sont pas uniquement les rites cultuels qui changent mais beaucoup d’autres aspects de la vie.

Les conséquences bénéfiques que l’on observe après s’être reconverti

Pour nombreux d’entre les reconvertis, la période antéislamique fût caractérisée par une vie instable et sans but.

Normes inversées, actes blâmables généralisés et non-reprouvés, peu y trouvaient apaisement, sérénité et bonheur. Et ce, car, le vrai bonheur ne s’acquiert qu’en se dirigeant entièrement vers Son Créateur -exalté soit-il-.

C’est ainsi, que nous observons après l’islam, un changement palpable de l’individu, tant sur le plan relationnel, que sur ses habitudes et les valeurs qui lui tiennent à cœur. Car, certes, l’islam élève l’humain, dans les deux sens du terme. 

30 avis
12,00 
12 avis
4,50 
5 avis
6,50 
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.