Les révélations de la Mer Morte en Islam

Les révélations de la Mer Morte en Islam

Destination touristique prisée à l’heure d’aujourd’hui notamment pour ses atouts de balnéothérapie mais aussi puisqu’il s’agit du lieu le plus bas du monde renfermant un taux de salinité des plus hauts, la mer morte pose cependant quelques interrogations pour certains. Cette étendue d’eau il est vrai nous amène à méditer. Car la mer morte, effectivement, tient un statut important dans la croyance musulmane. Et nous avons décidé de vous en dire plus. Révélation de la Mer Morte en Islam.

La morte mer morte de quoi s’agit-il ?

Tout d’abord la mer Morte se situe au Moyen-Orient. Précisément entre la Palestine, la Cisjordanie et la Jordanie. Comme nous le disions, à l’heure actuelle, la mer Morte est une destination touristique populaire.

Notamment en raison de ses eaux salées riches en minéraux et de ses bienfaits pour la peau. D’ailleurs, c’est sa salinité élevée qui lui a valu ce nom de mer morte. 

En effet, à cause de cette forte présence de sel, aucune vie ne peut évoluer dans cette mer. Ainsi cette destination intrigue et surprend. En effet, en s’y baignant on y flotte sans aucune difficulté notamment. Alors même si vous n’êtes pas un expert de la natation, pas de panique vous y nagerez comme un poisson ! Parfait ! Puisque vous n’en trouverez quasiment aucun, soit dit en passant. Mais alors que cache précisément ce lieu intriguant dans la croyance du musulman ?

L’histoire de la mer morte

Sans nul doute, l’histoire de la mer Morte remonte à des milliers d’années. En l’occurrence ce sont de très fortes pluies qui ont formées ce lac d’eau salée.

Ce que dit l’islam à son sujet

La mer morte est l’étendue d’eau recouvrant le peuple de Loth. Peuple que l’on appelle les sodomes. Cette civilisation fut châtiée pour leurs actes pervers qu’ils ont perpétués, malgré qu’Allah ait envoyé Loth en avertisseur et guide.

Ainsi l’ange Djibril retourna la cité de fond en comble et Allah Le Tout Puissant les châtia par des jets de pierres. À la suite de ce châtiment, effectivement s’en suivi de fortes pluies.

Ce qui créa la mer morte que l’on peut voir aujourd’hui et qui fascine dans le cadre touristique.

Les preuves dans le coran

Ainsi la mer morte en islam est sans nul doute un rappel pour ceux qui méditent. Comme nous en informe Allah dans Sa Noble Parole de la sourate As Saffat. En effet Allah L’Unique, nous dit, dans la traduction rapprochée des sens des versets 133 à 138 : 

“Et Lut (Loth) était, certes, du nombre des Messagers. Quand Nous le sauvâmes, lui et sa famille, tout entière, sauf une vieille femme qui devait disparaître avec les autres, et Nous détruisîmes les autres et vous passez certainement auprès d’eux le matin et la nuit. Ne raisonnez-vous donc pas ?”

En outre, Allah nous dit dans la traduction rapprochée des sens des versets 33 à 35 de la sourate Al Ankabut : “Et quand Nos Anges vinrent à Lut (Loth), il fut affligé pour eux, et se sentit incapable de les protéger. Ils lui dirent : « Ne crains rien et ne t’afflige pas… Nous te sauverons ainsi que ta famille, excepté ta femme qui sera parmi ceux qui périront. 

Nous ferons tomber du ciel un châtiment sur les habitants de cette cité, pour leur perversité. » Et certainement, Nous avons laissé (des ruines de cette cité) un signe (d’avertissement) évident pour des gens qui comprennent.”

La réponse aux invocations de Loth

En effet, face au refus et la persistance dans l’extrême perversité de son peuple, et ce, malgré ses avertissements et enseignements, Loth invoqua le secours d’Allah Le Puissant, le Sage. ”Il dit : “Seigneur, donne-moi la victoire sur ce peuple de corrupteurs !” Comme nous le dit Allah dans la traduction rapprochée des sens du verset 30 de la Sourate al-‘Ankabut.

En outre, dans la traduction rapprochée des sens du verset 169 de sourate Ah Shu’ara, Allah L’Unique cite une autre invocation faite par son serviteur. ”Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu’ils font.”. Et c’est ainsi, qu’en réponse à ces invocations, Allah envoya deux anges sous la forme d’hommes. Afin de détruire le peuple pervers et insolent du prophète Loth.

Ainsi, alors même que la perversité des sodomes atteint son paroxysme, Le Seigneur sauva Loth et sa famille. Par le biais de ces anges envoyés. Puis comme le dit Allah le Tout Puissant dans la traduction rapprochée des sens du verset 38 de la sourate Al Qamar : “En effet, au petit matin, un châtiment persistant les surprit.”

Alors le croyant peut-il s’y rendre et s’y baigner ?

La question fut posée à plusieurs savants, et malgré une divergence, le fait est qu’il n’y a aucune interdiction dans le Noble Coran ou dans la sounnah de notre prophète bien aimé ﷺ. En effet, rien ne nous indique que ceci serait vraisemblablement interdit. D’ailleurs un questionneur interrogea notre éminent Cheikh Al Fawzan à ce sujet, et il répondit effectivement qu’il n’avait pas connaissance de preuves sur le fait que si l’être humain d’aujourd’hui s’y baignait, il subirait le même sort que cette civilisation perverse.

D’ailleurs, au sujet de ces perversités, Allah les abordent dans la traduction rapprochée des sens des versets 80 à 84 de la sourate Al Araf.

En effet, Allah dit :   “Et Lut (Loth), quand il dit à son peuple : « Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n’a commise avant vous ? Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes ! Vous êtes bien un peuple outrancier. » Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire : « Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs ! » Or, Nous l’avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés. Et Nous avons fait pleuvoir sur eux une pluie. Regarde donc ce que fut la fin des criminels !”

Pour conclure, bien qu’il s’agisse d’un lieu de châtiment d’un peuple, le musulman peut s’y rendre sans craintes. 

Et il peut d’ailleurs, en profiter pour y méditer, notamment sur la véracité du châtiment d’Allah, ainsi que des péchés dont il doit absolument s’écarter. Et certes, Allah est plus Savant.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.