Pourquoi la noix de muscade est interdite en islam ?

noix de muscade interdite en islam

A haute dose, la muscade possède des effets hallucinogènes et psychotropes qui se rapprochent du LSD. De ce fait, elle représente un danger. Cette caractéristique rend la noix de muscade interdite en islam, au même titre que l’alcool, ainsi que les restes des boissons et substances enivrantes.

Quelles sont les raisons qui rendent la noix de muscade interdite en islam ?

Les savants d’obédience hanbalité ont stipulé que la noix de muscade islam est enivrante, même en elle-même. Cheikh Souleymane Ar Rouhayli fut interrogé à propos de son jugement. Comme à son habitude, il a apporté des éclaircissements concernant ce sujet. Il a même relaté une histoire pour appuyer cette fatwa rendant la noix de muscade interdite en islam.

Il a ainsi déclaré avoir interrogé un marchand d’épices se trouvant à Médine il y a de nombreuses années. Cette démarche visait à déterminer si la consommation de la muscade provoque ou non l’enivrement.

Le marchand lui a rétorqué qu’une consommation en grande quantité rendait en effet ivre. Il a également ajouté le fait que les fabricants de vins s’en servent pour accélérer son enivrement, ainsi que sa fermentation.

Cette démonstration appuie donc l’avis des jurisconsultes hanbalites qui ont émis une interdiction formelle quant à la consommation de la noix de muscade en islam, peu importe la quantité.

Une règle vise également à affirmer que ce qui enivre en grande quantité est illicite, même en petite quantité.

Noix de muscade interdit en islam : ses dangers pour la santé

Cheikh Souleymane Ar Rouhayli a donc justifié son argumentaire par la règle visant à affirmer que ce qui rend ivre en grande quantité est illicite en petite quantité.

On peut aussi avancer comme argument le fait que la noix de muscade hadith présente de nombreux dangers pour la santé.

En effet, sa consommation en grande quantité provoque des effets indésirables pouvant parfois conduire à la mort. Or, l’islam incite ses fidèles à préserver la vie. Le croyant n’a pas le droit de mettre sa vie en danger.

Certains voient en la noix de muscade en islam une simple épice à utiliser pour apporter de la saveur aux plats. Dans les pays arabes, sa commercialisation ne posait pas de problème à l’époque. En effet, on pouvait facilement s’en procurer chez un marchand d’épices. 

Le blâme de l’alcool s’applique donc à cette “épice enivrante“. Existe-t-il une divergence concernant ce sujet qui attise bien des curiosités ? Allahou Ahlem, probablement, tout comme le reste des questions évoquées dans les livres de fiqh.

Toutefois, le musulman doit se garder d’entrer dans la divergence. D’autant que l’usage de la noix de muscade en islam n’est pas essentiel à notre quotidien, contrairement au vinaigre d’alcool

Le droit de regard de l’islam sur notre consommation

Le croyant doit toujours s’interroger sur ses comportements en tant que consommateurs. Le fait de manger et de boire du haram a une répercussion évidente sur notre spiritualité.

Le messager d’Allah ﷺ a d’ailleurs déclaré dans un hadith que cela remet en cause l’exaucement des invocations par Allah.

Si les savants ont émis un avis défavorable quant au fait de consommer la noix de muscade en islam, alors le croyant doit se détourner de son usage.

5 avis
12,00 18,00 
1 avis
12,00 
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.