Le jugement de prier avec ses chaussures en islam

Le jugement de prier avec ses chaussures en islam ?

Prier avec ses chaussures en islam fait partie des questions qu’on est amené à se poser lorsqu’on est musulman. Cette interrogation relève de la jurisprudence islamique qui régit toutes les règles relatives aux actes d’adoration.

Nous vous proposons certains éléments de réponse pour vous acquitter de la salât tout comme nous l’a enseigné le messager d’Allah, que la paix et la bénédiction soient sur lui.

Prier avec ses chaussures : que dit l’islam ?

Avant tout, il faut savoir que la majorité des questions de fiqh présente des divergences. Celle-ci provient de l’effort de compréhension fournis par les gens de science. 

L’interprétation des versets coraniques et des hadiths varie d’un savant à l’autre. En revanche, l’islam rejette une fatwa émise selon une opinion personnelle, qui ne présente aucun dalil.

Concernant le fait de savoir s’il est permis de prier avec des chaussures, il s’agit des questions qui sèment la discorde. Pourtant, cette pratique fait partie de la Sounnah du messager d’Allah ﷺ. En effet, le prophète Muhammad ﷺ priait avec ses chaussures ou ses khuf, un genre de chaussettes en cuir. Néanmoins, le fidèle doit vérifier que ses chaussures ou ses khuf ne présentent pas d’impuretés.

Dans un hadith, le messager d’Allah ﷺ a ordonné à ses compagnons de se différencier des juifs qui ne prient pas avec des sandales ou des chaussures.

Ce récit prophétique sous-entend que le fait de prier avec ses chaussures fait partie de la Sounnah.

Dans un autre hadith, le messager d’Allah ﷺ a affirmé l’interdiction de marcher avec une seule chaussure.

Toujours selon lui, il s’agit d’une pratique propre à cheytan. Or, le musulman doit se distinguer de lui car il s’agit un ennemi déclaré.

Prier avec ses chaussures à la mosquée

Bien évidemment, le croyant est tenu de retirer ses chaussures s’il se rend dans une mosquée dans laquelle se trouve une moquette ou des tapis.

Cependant, si la situation lui permet de pratiquer cette Sounnah, il doit vérifier la propreté de ses chaussures. De ce fait, il ne priera pas avec une impureté et il ne salira pas la mosquée, voire ses vêtements.

Certes, il s’agit d’une Sounnah. Néanmoins, la mise en application d’un enseignement prophétique ne doit pas engendrer un fait blâmable.

Or, salir la moquette d’une mosquée peut provoquer la fitna entre les fidèles. Le musulman doit se comporter de manière convenable afin de préserver la vie en société.

La librairie musulmane vous a concocté un véritable Pack Prière. Dans celui-ci, vous trouverez de nombreuses réponses à vos questions liées à la sâlat.

Prier avec ses chaussures fait partie des Sounnah de plus en plus délaissées en raison des tapis de prière.

Néanmoins, si vous vous trouvez en pleine nature, rien ne vous empêchera de pratiquer cet acte noble. En effet, il s’agit d’une action louable car elle sous-entend un suivi strict de la Sunna.

S’acquitter de la prière tel qu’il se doit

Elle représente l’acte de dévotion qui distingue le musulman du non-croyant. Quant à sa pratique, elle doit se conformer à celle du prophète Muhammad ﷺ.

Votre librairie musulmane en ligne dispose d’un large choix de livres sur la prière. Il y’en a forcément un qui fait référence au fait de savoir si, oui ou non, on peut prier avec ses chaussures.

1 avis
7,00 
1 avis
15,00 
1 avis
7,90 
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.