Qu’est-ce que le shirk ?

Qu’est-ce que le shirk

Qu’est-ce que le shirk ? Malheureusement, chaque groupe donne sa définition selon sa conception, sa compréhension… Mais que nous disent le Coran, la Sunna, et les savants sur le sujet ? Quelques éléments de réponse dans cet article incha Allah, wa billahi tawfiq !

Définition et compréhension du shirk ?

Effectivement, lorsqu’on se demande qu’est-ce que le shirk, on peut vite être confronté à différentes réponses. 

En français, on le traduit par le polythéisme ou encore association. C’est le fait de donner à Allah un ou plusieurs associés, de Lui attribuer un égal. Cela peut survenir dans Sa seigneurie, dans Son adoration ou encore dans Ses noms et attributs. 

Il est à noter que l’association se divise en deux catégories :

  • Le shirk akbar (le polythéisme majeur)
  • Le shirk asghar (le polythéisme mineur)

Voyons qu’est-ce que le shirk Akbar ?

Qu’est-ce que le shirk akbar ? Comme mentionné ci-dessus, il équivaut à donner à Allah un partenaire. C’est-à-dire, avoir la ‘aqida par exemple que quelqu’un ou quelque chose gère la création et les créatures avec Allah.

Alors qu’Allah dit dans le sens rapproché des versets :

Ô vous les gens ! Adorez votre Seigneur qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous la piété. C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit, qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui donnez donc pas d’associés alors que vous savez.

(Sourate Al-Baqara, verset 21 et 22)

C’est aussi la ferme croyance que telle personne ou tel objet est un intermédiaire entre Allah et nous. Que ce soit un prophète, un ange, un mort connu pour sa piété, un astre, un animal, etc. 

A la suite de quoi, il en résulte une adoration exclusive à autre qu’Allah, comme la prière, les invocations, etc.

Allah (exalté soit-Il) dit dans le sens rapproché du verset :

Quiconque associe à Allah (d’autres divinités), Allah lui interdit le paradis, et son refuge sera le feu. Et pour les injustes il n’y a pas de secoureur !” (Sourate Al-Ma’ida, verset 72)

Tout cela est interdit et constitue le plus grand des péchés comme l’a dit le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) : 

« Ne vais-je pas vous informer des plus grands des grands péchés ? ».

Nous avons dit : Certes ô Messager d’Allah !

Il a dit : « L’association à Allah, le mauvais comportement avec les parents (…) ».

(Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Quelques explications sur l’association mineure

Qu’est-ce que le shirk asghar ? Le Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit dans un hadith : “Ce que je crains le plus pour vous, c’est le polythéisme mineur.” Lorsqu’on le questionna à ce sujet, il répondit : “Il s’agit de l’ostentation.

L’Envoyé d’Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) a craint la petite association pour sa communauté. Certainement parce qu’il savait que les gens ne se soucient pas de cette forme de polythéisme. De même qu’elle n’est pas pardonnée. 

En effet, Allah dit dans le sens rapproché des versets : “Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. En deçà, Il pardonne à qui Il veut.” (Sourate An-Nisâ, verset 48)

Le noble Shaykh Salih Ali Shaykh commente également dans son explication de kitab at-tawhid le verset précédent, il dit : “Certains savants ont affirmé que le polythéisme réfuté ici englobe l’association majeure, mineure, et cachée. Par conséquent, aucun des types de paganisme n’est pardonné par Allah sauf en cas de repentir.” (Le comble des souhaits, p.37)

5 avis
5,90 
2 avis
3,90 

Cheikh 'Abdel'Azîz Bnou 'Abdillah Ar-Rajihi

Les annulatifs de l’islam

3 avis
4,00 15,00 
1 avis
2,00 
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.