Comment dire âne en arabe littéraire ?

Comment dire âne en arabe littéraire ?

Arabophones et non arabophones s’accordent à reconnaître la richesse inestimable de la langue arabe. Cependant, elle implique un apprentissage régulier et constant en vue d’obtenir un niveau de maîtrise. Cet article vise à vous enseigner de quelle façon dit-on âne en arabe.

Quel mot pour dire âne en arabe ?

Premièrement, on tient à vous rappeler l’importance d’enrichir son vocabulaire arabe. Comment ? En prenant le réflexe de consulter le Dictionnaire Abdelnour Arabe / Français.

Dans cet ouvrage, vous avez la garantie de découvrir comment dit-on âne en arabe. Toutefois, votre librairie musulmane vous facilite la tâche en vous divulguant sans plus tarder le mot arabe à employer. En effet, il s’agit de « حمار».

Les personnes qui ne savent pas encore lire l’arabe doivent savoir qu’il se prononce “himar“.

La prononciation de la lettre « ح » peut poser des problèmes pour les personnes non originaires d’un pays arabe. En effet, ce son n’est pas présent dans les lettres latines et provient du milieu de la gorge. En espagnol, la prononciation de la « jota » peut aussi paraître difficile.

l’orthographe du mot âne en arabe

Dorénavant, vous savez dire âne en arabe. En effet, nous venons de voir ensemble sa traduction. Maintenant, nous allons nous pencher sur son orthographe afin de vous apprendre à écrire et à prononcer ce mot correctement :

Tout d’abord, sachez que le h de « himar » correspond au « ح ». Néanmoins, la prononciation diffère comme nous l’avons expliqué plus haut.

Cette lettre comporte une voyelle, la kasra, en vue d’obtenir le son [i]. Le « م » qui apparaît en deuxième position équivaut au « m » en français.

Pour obtenir le son [ma], on va ajouter une fatha au-dessus du « م ». Petite subtilité : Cette syllabe comporte un allongement. Pour l’obtenir, on ajoute après le « م » un alif.

Enfin, la lettre « ر », qui arrive en fin de mot, se prononce avec un roulement de la langue. Par contre, si vous employez le mot âne en arabe en fin de phrase, vous ne devrez pas prononcer la voyelle. En effet, on appelle cette règle de syntaxe « la pause ».

Peut-on manger sa viande en islam ?

Pour connaître le jugement relatif à la consommation de viande d’âne en arabe, il faut se référer au Coran et à la Sounnah.

Et là encore, les textes religieux peuvent parfois contenir des ambiguïtés, d’où l’intérêt de se tourner vers les gens de science. Concernant la viande de l’âne, sachez que le messager d’Allah ﷺ a déclaré qu’elle est illicite car impure.

Le hadith dans sa version générale se trouve dans Sahih Boukhari et Sahih Muslim.

Le Coran ne fait pas mention de cette interdiction. Quant au messager d’Allah ﷺ, il a interdit la consommation de la viande de l’âne domestique et approuvé celle du cheval. Le musulman doit se conformer à ses instructions afin d’atteindre l’agrément d’Allah.

L’âne en arabe ne jouit pas d’une bonne réputation. En effet, les arabes se servent du mot employé pour le désigner comme une insulte.

Traiter autrui de “himar” fait clairement partie du mauvais comportement. Cependant, cela ne remet pas en doute le caractère doux et gentil de cet animal.

La jurisprudence islamique nous impose de faire preuve de bienfaisance à l’égard des animaux, même lors de l’abattage des bêtes halal.

Rupture de stock
1 avis
89,90 
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.