Comment dire romarin en arabe ?

Comment dire romarin en arabe

Coriandre, persil, menthe…Ces différentes plantes et herbes aromatiques aux bienfaits médicinaux insoupçonnés tendent aussi à apporter de la saveur à vos préparations culinaires. Savez-vous comment désigne-t-on le romarin en arabe ? On vous propose la réponse à cette question dans cet article. De plus, vous aurez l’occasion de découvrir certains de ses bienfaits.

Sans plus attendre : Comment dit-on le romarin en arabe ?

Pour désigner le romarin en arabe, on emploie les termes :إكليل الجبل, qui se prononcent Iklîl Al-Jabal. On peut notamment traduire cette expression par “la couronne de la montagne“.

Les Grecs appréciaient particulièrement Al-iklil Al-Jabal, originaire du Sud de l’Europe. Ils s’en servaient notamment pour orner leurs couronnes, voire faire des offrandes à leurs divinités. Quant à l’islam, il réprouve toute forme de polythéisme.

Le sens de La ilaha illa Allah nous pousse en effet, en tant que musulman, à n’adorer qu’un seul Seigneur, Allah.

Quant aux romains, il le faisaient brûler, puis respiraient les émanations, ayant la forte conviction qu’il abrite des bienfaits. Si le romarin en arabe se dit Iklîl Al-Jabal, on l’a également nommé « le vinaigre des 4 voleurs » en référence à des brigands qui s’en servaient pour élaborer une boisson visant à voler les voyageurs.

Cet arbrisseau de la famille des Lamiacées pousse dans le pourtour méditerranéen. Non seulement, les gens s’en servent pour apporter de la saveur à leur plat, mais aussi pour se soigner.

En effet, il regroupe des vertus curatives. D’ailleurs, on le retrouve dans le miel de romarin.

Celui-ci active la sécrétion de la bile, ce qui a pour conséquence de contribuer positivement sur le système digestif.

On reconnaît le romarin en arabe par ses feuilles vertes de grande taille, sombres au dessous clair. Quant à son parfum de caractère, il s’accompagne de sublimes fleurs qu’on reconnaît par leurs teintes violettes. On le cultive à très grande échelle en Espagne, mais aussi dans les pays du Maghreb pour produire des huiles essentielles.

Les bienfaits thérapeutiques du romarin en arabe

Cette herbe considérée comme aromatique présente également des propriétés thérapeutiques. Elle est notamment recommandée pour traiter les ballonnements, flatulences et troubles digestifs.

Son action anti-inflammatoire permet aussi de soulager les rhumatismes, ainsi que les problèmes articulaires. Lisez “La Sunna et la médecine“, un livre qui met en avant des notions propres à la médecine prophétique.

Vous n’auriez jamais pensé qu’en cherchant comment dire romarin en arabe, vous découvririez une herbe aux bienfaits insoupçonnés !

Et pourtant, il s’agit là d’une liste non exhaustive ! En effet, nous évoquions plus haut le fait que cette herbe active la vésicule biliaire, ce qui rend plus facile la détoxification du foie.

Le romarin permet aussi de traiter de nombreux problèmes respiratoires (fortes toux, bronchites,…). Les gens s’en servent par voie interne en tisane ou bien en infusion.

Certains vont même jusqu’à l’utiliser en tant que complément alimentaire. Il se vend sous différents formats (gélules, huile essentielle…)

Votre bien-être jamais bien loin

إكليل الجبل ou le romarin en arabe, est également présent dans le traitement capillaire et cutané. En effet, il favorise la cicatrisation et contribue à la repousse des cheveux.

On le retrouve également dans certains produits cosmétiques pour son action antipelliculaire.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.