La calligraphie arabe : point culminant de l’art islamique 

La calligraphie arabe : point culminant de l'art islamique 

Harmonie, grâce et beauté. Voilà ce qui émane incontestablement de la calligraphie arabe. Cet art à part entière subsiste depuis le 14ème siècle par la noblesse et l’élégance des lettres arabes précisément. On vous présente aujourd’hui le point culminant de l’art islamique. Zoom sur la calligraphie arabe dans ce qui suit. 

La petite histoire de la calligraphie arabe 

La calligraphie arabe est sans conteste une technique des plus anciennes en termes de stylisation des lettres de l’alphabet arabe. En effet, elle vise à donner un esthétisme des plus nobles et majestueux à ces lettres sublimes qui compose la langue du Noble Livre.

Elle s’est forcément développée au sein de la croyance authentique islamique, étant donné, notamment, que celle-ci n’autorise pas de représentation de la création d’Allah L’unique. Ainsi le monde musulman à enrichi sa capacité artistique par le biais de la calligraphie. 

En effet, c’est un style d’écriture assurément unique qui a pris naissance dans le berceau du monde musulman. La calligraphie arabe se manifeste en premier lieu au sein du Noble Quran. Et aujourd’hui il s’agit incontestablement d’un art des plus authentiques.

La calligraphie arabe s’inscrit pleinement dans les prescriptions de la législation. Et ceci puisqu’elle élève la noblesse arabe dans l’écriture et ceci dans le respect du monothéisme pur. 

A ce jour, elle représente une source d’inspiration notable à travers le monde entier, dans le domaine de l’art en premier. Au fil des années, l’écriture arabe a donné naissance à différents courants de calligraphie.

Les différents courants de l’art de la calligraphie arabe 

Initialement, la calligraphie arabe prend naissance au sein de la région située entre Médine et la Mecque qui porte le nom de région du Hijaz. Ainsi cette écriture est nommée : “style” hijazi”. 

L’objectif de ce style d’écriture est originellement de « styliser » les lettres du Noble Coran. En les rendant plus aisées et agréables à lire. 

On comprend donc bien, ici, que l’objectif premier de l’apparition de la calligraphie arabe réside dans une fonction purement religieuse au départ. La calligraphie arabe a connu son essor peu après la compilation de la Noble Parole d’Allah le Très-Haut par le calife Uthman Ibn ‘Affan.

Peu de temps après, on estime à moins d’un siècle, c’est au cœur de la ville de Koufa en Irak que l’on voit naitre un autre style de calligraphie musulmane. Il s’agit précisément de l’écriture koufique. Il perdurera en maitre pendant plus de trois siècles.

Puis petit à petit, il vivra un déclin puis un abandon total notamment dû aux supports d’écriture qui changent. L’apparition du papier va, en effet, être le facteur clé de la disparition de ce style d’écriture en particulier. 

En effet, le papier va complètement transformer la manière de confectionner l’écrit des livres. On observe ce changement au 20ème siècle notamment. Ainsi le style arbore des lettres plus arrondies, avec des angles droits bien définis. 

En outre, on voit apparaitre des décorations qui viennent combler les espaces entre les lettres notamment. Enfin, chaque région du monde musulman présentera ses propres caractéristiques dans la représentation de la calligraphie. 

En clair, vous aurez largement de quoi admirer les différents styles, sans éprouver un quelconque ennui.

Où admirer ces œuvres en particulier ? 

Si vous souhaitez admirer ces merveilles de l’art musulman assurément avérées, vous les trouverez amplement au sein des musées des arts islamiques pour être précis. Situés dans le monde entier, peu importe où vous vous trouvez, vous pourrez forcément les apprécier.

En outre, au sein des centres culturels islamiques vous pourrez bien entendu admirer l’art de la calligraphie arabe.

Mais ce n’est pas tout, vous y trouverez également tout ce qui a trait à l’architecture du monde musulman, que ce soient des scripts, manuscrits ou encore des objets sur lesquels sont apposés de somptueuses calligraphies. 

Les lieux à ne pas manquer 

Pour commencer, impossible de ne pas citer le musée d’art islamique du Caire, En Egypte. Il s’agit d’un des plus grands musées du Monde qui renferme assurément des œuvres islamiques uniques.

En effet, parmi toutes les œuvres qu’il met à disposition de ces visiteurs, on retiendra notamment les plus importantes de ce musée qui se trouvent être de rares manuscrits du Coran, dont certains sont écrits à l’encre d’argent.

Ensuite le musée d’art islamique de Doha. Situé dans la capitale qatarie, il abrite une large collection d’œuvres d’art de différentes époques de l’islam. 

Il renferme d’ailleurs la collection la plus complète d’œuvres islamiques au monde et présente l’art musulman notamment issus de trois de nos continents.

Nous terminerons notre petite sélection par le musée des arts islamiques d’Istanbul en Turquie. Ce musée abrite une sublime collection de calligraphies arabes entre bien d’autres œuvres d’art musulmanes. Le détour vaut le coup de façon incontestable !

logo bloom librairie musulmane

Inscrivez-vous et recevez nos actualités & bons plans !

Rejoignez rapidement et gratuitement notre communauté et ne manquez plus nos actualités.

Vous êtes bien inscrit !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies