Les bienfaits de l’encens dans islam

Les bienfaits de l'encens dans islam

Nous sommes nombreux à utiliser l’encens pour parfumer nos intérieurs, nos vêtements et autres. Mais connaissez-vous les bienfaits de l’encens dans l’islam ? De nombreuses pratiques sont faites par habitude et par culture, voyons ensemble si elles ont une valeur religieuse.

On veut en savoir plus !

L’encens est une substance odorante et parfumée qui a été utilisée dans certaines cultures depuis des milliers d’années.

Sa fumée a été utilisée à des fins spirituelles mais aussi pour ses senteurs relaxantes et apaisantes.

L’encens est généralement composé d’une variété de plantes, y compris des herbes, des fleurs, des racines, des bois et des résines.

Il est souvent mélangé avec des huiles essentielles, des cires et des sels pour créer des senteurs uniques. Il est disponible sous différentes formes, notamment en bâtonnets, en poudre et en coupelles. Les bâtonnets sont allumés et les fumées sont libérées pour créer une odeur agréable.

Les encens sont une façon relaxante et agréable de parfumer un lieu et de créer une atmosphère détendue et propice à la détente.Voyons s’il existe des bienfaits de l’encens dans l’islam

En effet, l’oliban possède apparemment beaucoup de bienfaits et peu d’inconvénients, comme il est dit dans le livre l’authentique de la Médecine Prophétique. Parmi cela, il est un avantage en cas de saignement et de douleur d’estomac.

Les utilisations et les bienfaits de l’encens dans l’islam ! 

D’après un hadith non authentique, on rapporte que ‘Ali dit à un homme qui se plaignait d’oubli : “Utilise l’oliban car il renforce le cœur et fait disparaître l’oubli.”

On rapporte de Ibn Abbas que le fait d’en boire avec du sucre à jeun est bon pour l’urine et l’oubli.

En effet, l’encens est une pratique courante auprès des communautés d’Orient. Si certains l’utilisent pour dissiper la mauvaise odeur dans le foyer, d’autres l’utilisent à des fins spirituelles. Mais qu’est-ce qu’il en est vraiment ?

Et si nous voyons ensemble ce qu’il en est de l’encens dans les pratiques religieuses ? Afin de voir les bienfaits de l’encens dans l’islam.

Si cela vous intéresse ne bougez pas nous préparons les preuves afin d’étayer les futures lignes…

L’encens en islam spiritualité ou innovation ?

Comme vu précédemment, l’encens prend une grande place dans certains foyers, et son usage varie selon les personnes et les croyances.

Nous allons voir s’il existe des bienfaits de l’encens dans l’islam et les pratiques spirituelles.

En effet, certains l’utilisent lors de Roqya, afin de chasser le mauvais œil ou tout autre pratique en lien avec le monde de l’invisible.

Il y a t-il un fondement à cela selon ce que le prophète Muhammad ﷺ nous a partagé ?

Pour faire simple, nous allons voir ensemble ce que l’éminent Cheikh Al Fawzan nous conseille concernant ces pratiques.

Quel est le jugement d’encenser une personne tout en récitant les deux protectrices en même temps ?

Réponse :

Ceci n’a pas été rapporté, ceci fait partie du shirk. L’encens dans une roqya est une forme de shirk. Il n’est pas permis d’utiliser de l’encens, de la fumée. Et ceci est, en général, une façon de faire des sorciers aussi.

Qu’il se contente de la lecture du Coran, et de postillonner sur lui (sur le malade), faire la roqya avec du Coran, et des invocations.

  **Sans encens, sans fumée, naam.

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin ‘Abdillah Al Fawzan – الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Source : salafidunord.com

logo bloom librairie musulmane

Inscrivez-vous et recevez nos actualités & bons plans !

Rejoignez rapidement et gratuitement notre communauté et ne manquez plus nos actualités.

Vous êtes bien inscrit !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.