Comprendre la signification et l’utilisation de Masha’Allah

Que veut dire mashallah

Que veut dire mashallah ? Cette formule utilisée par des millions de personnes et qui peut également s’orthographier « machallah » revêt un sens bien particulier qu’on vous propose de découvrir. Mashallah en arabe revêt un sens bien particulier à découvrir dans cet article.

Découvrez ainsi lors de quelles occasions doit-on ou encore peut-on utiliser l’expression machallah. Acquérir du vocabulaire arabe fait partie des étapes nécessaires dans votre envie d’apprendre la langue du Coran.

Que veut dire mashallah en arabe ?

Cette expression tirée du vocabulaire arabe s’emploie lorsqu’on ressent de l’étonnement, voire de la stupéfaction. Elle comprend trois mots. On retrouve notamment :

« Mâ » qui veut dire « ce que » ;

« Châ-a » qu’on peut traduire par « il a voulu » ;

« Allah », ou l’un des Noms de notre Créateur.

Ainsi, si on devait définir la mashallah traduction, on dirait que cette expression signifie en français « ce qu’a voulu Allah ». Néanmoins, elle peut également comporter d’autres sens selon le contexte employé.

Généralement, on s’en sert surtout afin d’exprimer un amalgame de sentiments face à une chose qui nous plaît. Il est également de coutume de s’en servir pour féliciter un complimenter un interlocuteur.

D’autant que cette expression nous rappelle que les bienfaits d’ici-bas proviennent avant tout d’Allah. Au quotidien, les arabes se servent de l’expression « mashallah » pour désigner quelque chose d’incroyable et de magnifique.

Si mashallah en arabe désigne une forme affirmative, inshallah revêt quant à lui une forme conditionnelle. En effet, lorsque l’on emploie l’expression « inchallah », on souhaite dire « si Allah le veut ».

En arabe, on écrit « machallah » de cette façon : ماشاءالله. L’arabe entoure notre quotidien de croyants. En effet, il s’agit de la langue avec laquelle on prie, on invoque Allah, etc. Les effets du dhikr contre la tristesse nous poussent à nous y cramponner nuit et jour.

Mashallah ou machallah ?

Si en arabe, il n’y a pas de divergence dans la façon d’écrire cette expression, sa transcription phonétique présente quant à elle plusieurs versions. En effet, certains sont d’avis qu’il faut l’écrire « machallah ». D’autres vont plutôt employer l’orthographe « mashallah ». Vous avez écrit « mashallah traduction » sur votre moteur de recherche pour connaître le sens de cette phrase arabe ? Sachez qu’elle peut aussi bien dire « ce qu’Allah a voulu » que « qu’il plaise à Allah ».

Employer l’expression « mashallah » permet donc de s’exclamer face à quelque chose de matériel, voire d’immatériel, qui nous plait.

Il s’agit également d’exprimer sa reconnaissance vis-à -vis d’Allah qui attribue à Ses serviteurs de nombreuses faveurs. En effet, de par Sa miséricorde, Il accorde à chaque être sa subsistance, croyants et mécréants confondus.

Certaines personnes font une erreur en prononçant mashallah en arabe. En effet, si on tend l’oreille, on se rend compte qu’ils prononcent « machallah » plutôt que « ma sha Allah ».

Or, une mauvaise prononciation peut provoquer une transformation du sens. Vos enfants peuvent apprendre à dire bismillah, ainsi que toutes sortes de formules tirées de la langue arabe, à condition de se procurer les meilleurs livres islamiques.

En effet, il existe de nombreux ouvrages utiles à l’instruction religieuse des plus petits.

Dans le Coran, Allah a employé cette expression en l’accompagnant d’une extension. En effet, dans la sourate Al Kahf, on retrouve l’invocation « Ma shâ Allah La Qouwata ila billah ».

Pour espérer la bénédiction d’Allah dans un bienfait qui touche autrui, on va utiliser l’expression « barakallahou fik ». Celle-ci veut dire « que la bénédiction d’Allah soit sur toi ».

De nombreuses expressions arabes

Le Coran et la Sounnah abritent de nombreuses formules adaptées à différents contextes. Les invocations du matin et du soir, à retrouver dans la citadelle du musulman, font partie des causes qui permettent d’obtenir la bénédiction d’Allah.

On peut également trouver des invocations propres à différentes occasions. Néanmoins, pour en comprendre le sens, tel que mashallah traduction, il faut apprendre l’arabe.

12 avis
2,50 
1 avis
4,00 
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.